La théorie psychanalytique

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
La théorie psychanalytique by Mind Map: La théorie psychanalytique

1. Ex: se montrer dominateur et vantard alors qu’on se sent inférieur et qu’on a peu d’estime de soi

2. Ex: un employé qui vole sont patron justifie son geste pas sa trop faible rémunération

3. = des réactions inconscientes du moi ayant pour but d’éviter l’anxiété et de résoudre des conflits.

3.1. 1. Le refoulement

3.1.1. Empêche des pensées douloureuses ou menaçantes d’accéder au conscient

3.1.1.1. Ex: oublier des agressions sexuelles dans le petite enfance

3.2. 2. Le déplacement

3.2.1. Transférer l’émotion qu’on ressent envers une chose ou une personne sur un substitut moins dangeureux

3.2.1.1. Ex: se mettre en colère contre un collègue après avoir essuyé des reproches de son patron

3.3. 3. La formation réactionnelle

3.3.1. Refuser de prendre conscience de désirs, pensées ou de sentiments juge inacceptable en adoptant des comportements qui leur sont contraires

3.4. La negotiation ou le déni

3.4.1. Se protéger d’une réalité désagréable en refusant d’en admettre l’existence (se voler la face)

3.4.1.1. Ex: refuser d’admettre sa dépendance à l’alcool

3.5. 5. La projection

3.5.1. Attribuer aux autres ses propres sentiments ou motivations

3.5.1.1. Ex: ne pas s’avouer ses propres envies de relations extra conjugales tout en faisant preuve d’une jalousie exagérée à l’égard de son/sa copine

3.6. 6. La rationalisation

3.6.1. Trouver des raisons socialement acceptables pour justifier des pensés ou des actions qui se fondent sur des motifs inacceptables

3.7. 7. La régressions

3.7.1. Revenir à un état antérieur du développement

3.7.1.1. Ex: Se mettre en colère lorsqu’un ami refuse d’obtempérer.

3.8. 8. La sublimation

3.8.1. Transformer des désirs non satisfaits ou des pulsions non acceptables en activités constructives

3.8.1.1. Ex: canaliser les désirs sexuels vers l’art et la musique

4. Freud (1856-1939)

4.1. Hypothèse

4.1.1. « Le traitement viendrais de la parole »

4.1.1.1. Pratique sur base de 3 éléments

4.1.1.1.1. 1. Instaure une relation de confiance

4.1.1.1.2. 2. Témoigner de sa foi en la parole

4.1.1.1.3. 3. Association libre (parler de tout) ce qui est difficile car contraire au présupposés

5. Les Niveaux de confiance

5.1. 1. Le conscient

5.1.1. Il renvoie à la partie de l’iceberg qui émerge de l’eau et qui se prête à notre examen. C’est dans cette partie de loge les pensées, les sentiments qu’il est facile d’examiner.

5.2. 2. Le préconscient

5.2.1. Immédiatement sous le conscient, juste à la surface de l’eau, c’est le domaine plus vaste des activités mentales (penses, informations, souvenir) non immédiatement accessible à la conscience mais peux être réactivé.

5.3. 3. L’inconscient

5.3.1. L’inconscient recèle les motifs primitifs et instinctifs, de même que les souvenirs anxieux et émotions auxquels un individu ne permet pas d’accéder à sa conscience.

6. Les structures de la personnalité

6.1. Nous construisons notre personnalité à l’intersection de deux grandes force LE ÇA, le siège de la libido et LE SURMOI, siège de le moralité. Il en résulte donc 3 instances psychiques qui résideraient, en tout ou en partie dans l’inconscient

6.1.1. 1. Le Ça

6.1.1.1. Le ça est immature, impulsif et irrationnel. C’est le réservoir pulsionnel de la personnalité: les besoin, plaisirs, désirs. C’est le principe de plaisir. Mais il peut provoquer un état de tension.

6.1.1.1.1. = recherche immédiate et ouverte de plaisir, sans égard à la logique ou à la réalité.

6.1.2. 2. Le Moi

6.1.2.1. Il dirige la personnalité. Il aide cette dernière à assouvir les pulsions tout en assurant la sécurité de l’individu car il répond au principe de réalité.

6.1.2.1.1. = principe qui réagit le moi conscient en évaluent la façon dont les exigences du ça inconscient peuvent être satisfaites tout en tenant compte des réalités du milieu environnant.

6.1.3. 3. Le Surmoi

6.1.3.1. Le Surmoi est le réservoir de la moralité, des interdictions. Le Surmoi vise toujours la la perfection.

6.1.3.1.1. Il comprend 2 volets

7. Les mécanismes de défense

7.1. L’anxiété étant un sentiment désagréable, les gens s’efforcent habituellement de s’en débarrasser en faisant jour leurs mécanisme de défense

7.2. L’anxiété étant un sentiment désagréable, les gens s’efforcent habituellement de s’en débarrasser en faisant jour leurs mécanisme de défense

8. Les stades psychosexuels du développement

8.1. 1. Le stade oral (0-1 an)

8.1.1. Le bébé vit en fusion avec sa maman il a l’impression qu’ils ne font d’un.

8.1.1.1. Le bébé au prêt de se mère éprouve une sensation de bien être énorme lié à un plaisir oral. Mais l’enfant réalise progressivement que sa mère ne peut pas toujours le satisfaire immédiatement et l’attente est douloureuse. Il va très vite devoir apprendre que se moment d’extase ne peut durer et accepter une réalité frustrante.

8.2. 2.le stade anal (1-3ans)

8.2.1. L’enfant apprend à contrôler son corps. Au stade anal, les pulsions se concentrent donc au niveau de l’anus.

8.2.1.1. Mais il y a un aspect affectif important. L’enfant se sent ambivalent à la fois il veut faire plaisir à sa maman en lui offrant « ses besoins dans le pot » comme un cadeau et à la fois il a envie de s’opposer à elle et de faire comme il veut.

8.2.1.1.1. L’enfant apprend à établir une relation: offrir à l’autre, échanger, partager.

8.3. 3. La stade phallique ou complexe d’Oedipe (3-5 ans)

8.3.1. Ça explique. L’origine de notre identité sexuelle. Ça commence vers 4 ans et les cibles sont les parents = il les sexualise. Le complexe d’Oeudipe et la phase du développement psychique qui nous apprend a canalisé nos pulsions => fait de nous des êtres sociaux

8.4. 4. La période de latence (6-12 ans)

8.4.1. Période où l’enfant « oublie » les pulsions et activités sexuelles de ses première années de vie afin de résoudre le conflit œdipien. Il oriente son intérêt vers le travail et le jeu avec des enfants du même sexe.

8.4.1.1. La pudeur, le dégoût et les valeurs morales font leur apparition (Surmoi) et les mécanismes de défenses se mettent en place.

8.5. 5. Le stade génital (13-18 ans)

8.5.1. A ce moment, le jeûne atteint la puberté. Il commence à rechercher son plaisir dans des contacts avec le sexe opposé et entre donc l’adolescence. Les pulsions sexuelles se réveillent.

8.5.1.1. Si les stades précédents sont intégrés, les adultes seront équilibrés.

9. Critique de l’approche psychanalytique

9.1. 1. La difficulté de vérifier expérimentalement les concepts

9.2. 2. L’importance exagérée de détermination biologique et inconscients

9.3. 3. L’insuffisance des faits

9.4. 4. LE SEXISME