Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
le cloud by Mind Map: le cloud

1. histoire

1.1. <1990: on premise

1.1.1. serveurs dans l'entreprise (clime électricité , équipe informatique,...)

1.2. 1990: développement d'internet

1.2.1. apparition des mails

1.3. 2000: début de l'externalisation au sein d'une entreprise

1.3.1. arrivée de Datacenters, dans un premier temps, seulement les sites sont chez un prestateur externe, ensuite, les documents

1.4. 2005: virtualisation

1.4.1. de plus en plus de serveurs clients causant des problématiques à gérer

1.4.2. transformation de serveurs physiques en serveurs virtuels stockés sur quelques plus gros serveurs

1.4.3. les machines restent disponibles, si un serveur tombe en panne, elles sont déplacées dans un autre serveur

1.5. 2008: Cloud computing

1.6. (après le cloud: big data)

2. définition

2.1. selon le NiST*, 5 critères qui le caractérisent:

2.1.1. infrastructures informatiques en libre service

2.1.2. accessible par un réseau

2.1.2.1. principalement internet mais pas que

2.1.3. mutualisation des ressources

2.1.4. élasticité

2.1.4.1. horizontale

2.1.4.1.1. on peut avoir plus ou moins de serveurs à l'instant t

2.1.4.2. verticale

2.1.4.2.1. si on a besoin d'une machine plus puissante, de plus de rames, de plus de CPU à l'instant t

2.1.5. facturation à l'usage

3. modèles de services

3.1. 3 principaux (voir photo annexe 1)

3.1.1. IaaS

3.1.1.1. infrastructure as a service

3.1.1.2. le client ne s'occupe pas de tout ce qui est infrastructures et doit développer le code applicatif, les données, le logiciel de base et le système d'exploitation

3.1.1.3. personnes qui s'y connaissent en informatiques (par exemple ingénieurs informatiques)

3.1.2. paas

3.1.2.1. plateforme as a service

3.1.2.2. le fournisseur donne une plateforme, le client s'occupe du code applicatif, des données et un peu du logiciel de base

3.1.2.3. conçu pour les développeurs d'application

3.1.3. Saas

3.1.3.1. software as a service

3.1.3.2. le client ne s'occupe que des données. le fournisseur s'occupe de presque tout

3.1.3.3. le plus connu et utilisé des modèles. il est destiné aux utilisateurs finaux. dans les IAAS, nous pouvons citertoutes les google apps comme google drive ou gmail, dropbox,...

3.2. beaucoup de dérivés

4. types de déploiement

4.1. privé

4.1.1. cloud maitrisé avec ses propres data center ou par on premise

4.2. public

4.2.1. ressources un peu partout dans le monde, dimension internationale

4.3. hybride

4.3.1. conbine

4.3.1.1. légèreté du cloud public

4.3.1.2. confidentialité du cloud privé

4.3.2. possibilité de dispatcher les apps entre privé et public

5. principaux acteurs

5.1. monde

5.1.1. Amazon Web Services

5.1.1.1. possède le plus de Data centers

5.1.1.2. héberge la bibliothèque de films de Netflix par exemple

5.1.2. Microsoft Azure

5.1.2.1. que du SAAS

5.1.3. Sales Forces

5.1.4. google App

5.1.4.1. Google drive ou gmail par exemple

5.1.5. HP

5.1.6. cedexis

5.1.6.1. aiguilleur de l'internaute vers le bon type de cloud

5.1.7. openstack

5.2. France

5.2.1. cloud souverain

6. technique

6.1. en général

6.2. hyper-convergence

6.2.1. remplacer des ancien et gros équipements par des plus petits équipements qui sont tous les mêmes.

6.2.2. stockage répliqué sur l'ensemble des machines

6.2.3. importance de la puissance et non de l'intelligence des machines

6.2.3.1. les logiciels apporteront l'intelligence

6.2.4. réduction de l'espace utilisé (espace physique)

6.2.5. très scalable

6.2.5.1. si on rajoute un nœud, il fait les configuration et est utilisable

6.2.6. gain de productivité

6.2.6.1. si un nœud tombe en panne,il est vite remplacé

6.3. virtualisation

6.3.1. changement de matos physique en matos virtuel

6.3.2. explications: voir photo annexe 2

6.4. software defined network

6.4.1. contrairement aux vieux data center, l'intelligence est dans le logiciel

6.4.2. abstraction matérielle

6.4.2.1. deviennent virtuels:

6.4.2.1.1. compute

6.4.2.1.2. stockage

6.4.2.1.3. network

6.5. stockage objet

6.5.1. ?????

7. avantages

7.1. économique

7.1.1. pas d'investissement initial

7.1.2. optimisation des coûts en fonction de l'usage

7.1.3. paiement à l'usage

7.1.4. time to market

7.2. autonomie

7.3. élasticité

8. inconvénients

8.1. besoin d'un accès au réseau

8.2. sécurité

8.2.1. possibilité de hack

8.2.1.1. le transfert de l'ordinateur perso au serveur est presque sans risque car cryptage des données

8.2.1.2. risque de hack lorsque l'info dans l'ordi perso ou dans le serveur

8.2.1.3. dépend de la sécurité de sa machine et de la sécurité de l'hébergeur

8.3. besoin de grandes quantité d'énergie

9. les besoins énergétiques

9.1. voir feuille 2