Formation professionnelle

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Formation professionnelle par Mind Map: Formation professionnelle

1. Pourquoi

2. Promotion sociale, perfectionnement professionnel des salariés, formation des DE, insertion professionnelle des jeunes et développement de la compétitivité des entreprises.

2.1. Les métiers évoluent

2.1.1. Les compétences à maîtriser : numérique, développement durable, gestion des déchets, accessibilité, offre globale, sécurité renforcée, commercial… Organisation de l'entreprise et des chantiers

2.2. - conjoncture, comportements des acteurs économiques, prix des matériaux, taux d’intérêt, pouvoir d’achat des ménages, - évolution démographique… - enjeux relatifs à la vie publique et politique - Evolution des marchés et des réglementations

2.3. Entreprises soumises à des turbulences dans leur environnement --> des changements et nécessitent en permanence des adaptations

2.3.1. - À court terme, la formation est vecteur de performance pour se démarquer de la concurrence et pour un développement du chiffre d’affaire, - A long terme, c’est un levier de la transformation de l’entreprise et une condition de sa pérennité, de son développement et de la réussite de sa stratégie

3. 3 gdes périodes : - Avant 1970 (éducation permanente) - de 1970 à 2000 (institutionnalisation de la FP, financement, dispositifs, réglementation) - Depuis les années 2000 (développement des compétences, sécurisation des parcours professionnels).

4. Qui

4.1. URSSAF (collecteur)

4.1.1. FP (0,55 % pour les entreprises moins de 11 salariés et 1 % pour les entreprises de 11 salariés et plus)

4.1.2. Apprentissage (0,68 % Dont 13 % seront reversés directement par l’entreprise à l’établissement habilité de son choix afin de favoriser le développement des formations initiales technologiques et professionnelles et l’insertion professionnelle

4.2. France Compétences (répartiteur)

4.2.1. Autorité nationale de financement et de régulation de la formation professionnelle et de l’apprentissage

4.3. OPCO : (Développeur des compétences) des salariés dans les entreprises et plus particulièrement dans les PME

4.3.1. Financent certains dispositifs de formation - Les reconversions ou promotions par alternance (Pro A) ; - L’aide au permis de conduire ; - L’aide au développement des compétences au bénéfice des entreprises de moins de cinquante salariés ; - L’alternance.

4.4. Les stagiaires : Les actifs disposent d’un droit à la formation tout au long de leur vie active. Qu’ils soient salariés ou demandeurs d’emploi, ces derniers bénéficient de nombreux dispositifs pour se former

4.4.1. Le CPF, le CPF de transition, le contrat d'apprentissage, le contrat de professionnalisation, Le POE (préparation opérationnelle à l’emploi), Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

4.5. Organismes publics et privés

4.5.1. Les O. publics assurent en moyenne 20 % des actions de formation en France. Il (Pôle Emploi, Greta, AFPA, CNAM ainsi que les départements des universités), ils dispensent des formations professionnelles continues.

4.5.1.1. Les O. Privés dominent le marché de la FP. Leurs clients sont généralement des salariés du secteur privé.

4.6. Les entreprises

4.6.1. Les employeurs Français ont obligation de contribuer à hauteur de 1,6% de la masse salariale de financer la FP.

4.7. L'Etat :

4.7.1. Le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social impulse les politiques liées à la formation professionnelle. Il engage les réformes du secteur et organise les échanges entre les différents acteurs de la FP. FOCUS sur les travailleurs handicapés, nouveaux arrivants sur le marché du travail, etc. Il exerce un contrôle administratif et financier, vérifie les dépenses, les fonds de la FP, s’assure de leur bonne utilisation, valide ou rejette les dossiers de déclaration d’activité et mène des missions d’information auprès du public.

4.8. La caisse des dépôts et consignations (CDC)l’opérateur technique et financier du nouveau système d’information du CPF. S'occupe de la centralisation des données, de la gestion des ressources financières et de la mise en oeuvre de l'application mobile CPF

4.9. Fongécif : dispense à titre transitoire le CEP et prend en charge le CPF de transition.

4.10. Les régions : coordonne et pilote l'offre de formation; Elles suivent les orientations nationales et européennes et elles ont la compétence de gèrer la formation des DE; attribuent aux personnes des « chèques formation » qui permettent de financer jusqu’à 75% des frais de formation (formations souvent en dehors du temps de travail.

4.10.1. Certaines régions même si elles ont la compétence n'accompagne pas les DE, juste les actifs.

4.10.2. Les régions n'ont pas réussi à augmenter le taux d'apprentissage.

4.11. Les Branches professionnelles :Décident des Formations obligatoires vs non obligatoires.

5. Comment

5.1. Formation initiale :

5.1.1. Formation gratuite subventionnée par le Conseil Régional

5.1.1.1. Jeunes et adultes sans emploi

5.1.1.1.1. Écoles primaires, Collèges, Université, CFA, Organismes spécialisés

5.1.2. élèves, étudiants en parcours scolaire sans interruption de plus d'un an

5.1.2.1. Écoles primaires, Collèges, Université, CFA, Organismes spécialisés

5.2. Formation en apprentissage :

5.2.1. Jeunes de 16 à 29 révolus, Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés (sans limite d’âge), les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise.

5.2.1.1. Université, Organismes spécialisés

6. Où

6.1. à l'école, à l'Université, dans des organismes spécialisés, dans l'entreprise

7. Quand

7.1. Depuis son apparition dans le code du travail (1939) jusqu’à aujourd’hui, la formation professionnelle a évolué au gré des changements du monde du travail.

8. L'action de formation évolue, elle se définie comme un parcours pédagogique (tps long) permettant d’atteindre un objectif professionnel par l'intégration de nouvelles modalités de développement des compétences

8.1. définition en débat...logique socio économique vs de la culture/connaissance, vs formation du citoyen.

8.2. Action publique très réglementée, par des compétences réglementaires, financement éclaté